LIENS TOXIQUES AVEC LES PARENTS

Il existe des mères et des pères toxiques qui par leur toxicité ont interdit à leurs enfants de fonder une famille en les rendant stériles. Il n’est évidemment pas question de faire du mal aux parents inconscient des ces blessures, mais de rendre des responsabilités à qui elles appartiennent.

Je propose de travailler avec son enfant intérieur. De le rencontrer et de le reconnaître. J’invite les futurs parents à avoir de la compassion pour cet enfant qu’ils ont été afin de le reconnaître comme celui qui n’est pas responsable de son infertilité.

L’infertilité ne s’installe pas en nous en quelques semaines ou quelques mois. Elle prépare son nid depuis notre conception.
Elle peut prendre ses aises et se déclarer si  nous avons été violentés par nos parents de quelque manière que cela soit.

Il s’agit des parents tout puissants, autoritaristes qui ont pu nous réduire à un soldat. Il  est question des parents manipulateurs qui ont pu nous humilier et rendre impuissants, de parents malades ou alcooliques qui par leur absence nous ont ignorés, des parents violents physiquement ou psychiquement qui ont abusé de nous. Des parents absents, des parents qui ont capitulé et laissé la fonction parentale à une tierce personne,  des parents dont l’image et les actions nous ont inconsciemment empêchés d’être parent à notre tour.

Si vos parents sont toxiques vivants ou morts, s’ils ont encore une emprise sur vous, il est temps de s’en rendre compte sans avoir peur. Pour donner la vie, pour être parent à son tour, il faut se libérer de leur pouvoir. C’est un cadeau que de s’offrir la liberté et de la transmettre à vos futurs enfants.